Sandness [CONTEXTE + INTRIGUE]

    le Sam 1 Avr - 15:14

  • Sujet du contexte d'Ecleasya



    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    le Sam 1 Avr - 19:47

  • Coucou!
    Ce sera avec plaisir que je prendrais ta commande, puisque je prends tous les forums, ouverts ou non. Mon but est justement de les aider à ouvrir!

    J'ai effectivement plusieurs questions avant de me mettre au travail uwu

    Pour le contexte : Est-ce que je peux tenter quelque chose de narratif? Comme si un personnage (genre sage ou quelque chose comme ça) conte cette histoire à un enfant, ou bien il faut vraiment que ce soit comme si je m'adressais au lecteur?
    J'aimerais bien savoir s'il y a plusieurs types de dragons, et si tu pouvais m'en citer quelques un ce serait génial
    Le frère d'Alena a un nom?
    Tu parles d'anciens dragons, donc il y en aurait des nouveaux aussi? Si oui, les nouveaux ont ils aussi des pouvoirs?
    Et le pouvoir que tu me décris est vraiment très flou, je pourrais avoir un peu plus de précision en quoi il consiste s'il te plaît? :3

    Pour l'intrigue : Je dois avouer que je n'ai pas bien compris cette histoire de pacifiste... A cause de cette phrase : "Mais, à la mort de Alaric, le pacifiste qui prit sa place, Ulric le Sanguinaire" je suppose qu'Alaric est ce fameux pacifiste? Mais quel est son rôle, exactement?

    (Je veux bien savoir quel est le soutif de Bailey aussi 8D)

    Voilà, ça fait un petit paquet de questions mais j'espère que tu sauras y répondre ~



    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    le Dim 2 Avr - 15:03

  • J'ai essayé un petit truc pour le contexte , je ne sais pas si tu veux que je rajoute quoi que ce soit, alors dis le moi. Je tenterais quelque chose pour l'intrigue quand le contexte te conviendra parfaitement.

    "On ne choisit pas son dragon, c'est lui qui nous choisit." - Aléna

    Il y a bien longtemps, les Hommes vivaient en communion avec les dragons, des êtres dotés de tous types de pouvoirs, gigantesques et humbles. On raconte depuis nos plus lointaines contrées, que chaque dragon correspondrait à un humain. C'est dans cette atmosphère de paix que la plupart des adultes et anciens d'aujourd'hui ont vécu et se sont épanouis.

    Il y a de cela quelques années, la guerre faisait rage. Dragons et humains étaient exterminés sans scrupule, autant par des ennemis que des alliés, qui, finalement ne faisaient plus aucune différence entre les uns ou les autres. Les peuples ne cessaient de s'envoyer des ataques toutes plus meurtrières les unes que les autres, pour des histoires différentes, futiles ou non. Ainsi, les pouvoirs les plus forts qui liaient dragons et humains disparurent en même temps que la confiance entière qu'ils leur vouaient. Personne ne savait réellement à quoi tout cela était du, et tous cherchaient sans cesse un moyen de ramener ce pouvoir à la vie. Et puis, tel un rayon de soleil parmi les nuages, elle était apparue. Aléna, celle que tous attendaient pour cesser cette boucherie sans répit. Cette bouffée d'air frais, et cette voix mélodieuse parvint à ramener la paix. En signant un traité de paix entre les peuples, et en élisant Alaric en tant que pacifiste, tout le monde a su lui offrir une confiance aveugle. La paix était revenue, et avec la joie de vivre de chaque habitant et cette puissance liant dragons et humains.

    À la mort d'Alaric, un remplaçant a du être élu. Ulric, nouveau pacifiste, avait su conquérir les cœurs, et de cette confiance qu'il dégageait, il sut tirer bon parti. Alors que la guerre avait enfin cessé depuis quelque temps déjà, il décida de laisser ses idées et sa haine envers les dragons prendre le dessus sur le reste. Et il déclara haut et fort que ces êtres ne méritaient pas de vivre, qu'ils ne devaient plus vivre et que, malgré leur grand pouvoir, il se devait de tous les exterminer uns à uns.

    Aléna ne pouvant pas contrer une telle rébellion de la part d'un pacifiste, décida de faire construire une île, sur laquelle elle pourrait laisser dragons et dragonniers vivre en paix et loin de tout danger. Sandness. Cependant, pendant qu'elle mettait ses élèves à l'abris afin de les protéger du danger que représentait le nouveau pacificateur, ce dernier les attaqua en espérant faire disparaître les dragons une bonne fois pour toute. Dans un combat sans merci l'un contre l'autre, Aléna perdit la vie, en parvenant tout de même à mettre son projet de sauvetage à exécution. Ulric perdit la trace des élèves survivants, et ne put pas tuer les derniers dragons.

    "Ne les entendez-vous pas? Ils mugissent plus fort que nous, alors qu'ils ne sont rien!" - Ulric

    J'espère que c'est ce que tu attendais, et tu peux être aussi perfectionniste que tu veux, et me dire absolument tout ce que tu n'aimes pas, ou ce que tu veux que j'ajoute. Je veux, moi aussi, que ce soit parfait et que ça te plaise totalement ! :blblbl:



    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    le Dim 2 Avr - 19:36

  • Hop, j'ai changé quelques trucs du coup, dis moi si ça te va mieux ! :nié:

    "On ne choisit pas son dragon, c'est lui qui nous choisit." - Aléna

    Il y a bien longtemps, les Hommes vivaient en communion avec les dragons, des êtres dotés de tous types de pouvoirs, gigantesques et humbles. On raconte depuis nos plus lointaines contrées, que chaque dragon correspondrait à un humain. C'est dans cette atmosphère de paix que la plupart des adultes et anciens d'aujourd'hui ont vécu et se sont épanouis.

    Il y a de cela quelques années, la guerre faisait rage. Dragons et humains étaient exterminés sans scrupule, autant par des ennemis que des alliés, qui, finalement ne faisaient plus aucune différence entre les uns ou les autres. Les peuples ne cessaient de s'envoyer des attaques toutes plus meurtrières les unes que les autres, pour des histoires différentes, futiles ou non. Ainsi, les pouvoirs les plus forts qui liaient dragons et humains disparurent en même temps que la confiance entière qu'ils leur vouaient. Personne ne savait réellement à quoi tout cela était dût, et tous cherchaient sans cesse un moyen de ramener ce pouvoir à la vie. Et puis, tel un rayon de soleil parmi les nuages, elle était apparue. Aléna, celle que tous attendaient pour cesser cette boucherie sans répit. Cette bouffée d'air frais, et cette voix mélodieuse parvint à ramener la paix. En signant un traité de paix entre les peuples, et en élisant Alaric en tant que pacifiste, tout le monde a su lui offrir une confiance aveugle. La paix était revenue, et avec elle la joie de vivre de chaque habitant et cette puissance liant dragons et humains.

    À la mort d'Alaric, un remplaçant a du être élu. Ulric, nouveau pacifiste, avait su prendre la place d'Alaric, qui tombait peu à peu dans les oubliettes. Alors que la guerre avait enfin cessé depuis quelque temps déjà, il décida de laisser ses idées et sa haine envers les dragons prendre le dessus sur le reste. Et il déclara haut et fort que ces êtres ne méritaient pas de vivre, qu'ils ne devaient plus exister et que, malgré leur grand pouvoir, il se devait de tous les exterminer uns à uns.

    Aléna ne pouvant pas contrer une telle rébellion de la part d'un pacifiste, décida de faire construire une île, sur laquelle elle pourrait laisser dragons et dragonniers vivre en paix et loin de tout danger. Sandness. Cependant, pendant qu'elle mettait ses élèves à l'abris afin de les protéger du danger que représentait le nouveau pacificateur, ce dernier les attaqua en espérant faire disparaître les dragons une bonne fois pour toute. Dans un combat sans merci l'un contre l'autre, Aléna perdit la vie, en parvenant tout de même à mettre son projet de sauvetage à exécution. Ulric perdit la trace des élèves survivants, et ne put pas tuer les derniers dragons.

    "Ne les entendez-vous pas? Ils mugissent plus fort que nous, alors qu'ils ne sont rien!" - Ulric

    J'ai remplacé le "À la mort d'Alaric, un remplaçant a du être élu. Ulric, nouveau pacifiste, avait su conquérir les cœurs, et de cette confiance qu'il dégageait, il sut tirer bon parti." par "Ulric, nouveau pacifiste, avait su prendre la place d'Alaric, qui tombait peu à peu dans les oubliettes.", tout en essayant de supprimer les répétitions et les toutes petites fautes que j'ai faites uwu
    Et tu es peut-être trop sensible, ce soir *patpat*. Je suis contente que les citations te plaisent!  :ooooh:

    Je vais commencer la rédaction de l'intrigue, qui va vraiment être sur un style un peu plus "histoire". Surtout les descriptions, j'adore ça alors j'espère que tu vas aimer tout autant. :kiaaa:

    EDIT : Finalement, j'ai essayé un petit quelque chose, dis moi si tu veux que je change quelque chose, que j'en rajoute (même des descriptions, je peux en mettre la double dose si tu veux xD) ou que j'approfondisse certains points!


    Le ciel s'élevait de toute sa splendeur. Au loin, des rayons rouges sang perçaient les quelques nuages gris qui assombrissaient les journées depuis quelques temps, déjà. L'orage s'était préparé toute la semaine, rendant l'air humide, la chaleur désagréable et l'ambiance lourde. Les montagnes au loin formaient des ombres chinoises sur la terre, perdue au centre d'une vaste étendue d'eau calme, d'un bleu marine sombre.

    Le brouillard enveloppait le sable fin et presque blanc de la plage. Dans le silence de mort qui planait, un crissement de chaussure résonna, puis un autre. Le pas était lourd, et la démarche lente, presque un peu trop. Un homme, ou du moins ce qui y ressemblait, avançait. Il était vêtu d'un habit noir, recouvrant chaque parcelle de peau, et dissimulant un visage aux traits noueux sous un capuchon. À la ceinture traînait le fourreau d'une épée âgée. L'aura mystérieux qui entourait ce personnage énigmatique était dérangeant et oppressant.

    On y voyait pas à plus de trente mètres, et, pourtant, il semblait savoir exactement où il allait. Plus il avançait, et plus il semblait reprendre de l'assurance. Sa fatigue disparaissait, et ses membres ankylosés semblaient ne plus être. Et puis, finalement, cet empressement prit fin sur une large pleine, en face d'une montagne haute. Près du ciel, on distinguait un bâtiment aux murs beiges et blancs et aux hautes tours. Les dragons ne volaient pas, certainement à cause des éclairs qui perçaient le ciel ça et là.

    Un vent violent vint fouetter le visage de l'homme, et fit voler sa capuche et ses mèches de cheveux salis. Son visage bruni par la terre laissait comprendre quel voyage il avait entreprit pour arriver ici. Et son regard déterminé ne se détachait plus de ces hautes tour. Il en était sûr, c'était là. Un sourire prit place sur ses lèvres sèches et abîmées; sourire aussi effrayant que magnifique. Il était grand, laissant dévoiler une rangée de dents étonnamment blanches, fier, sadique, et il ne relevait que d'une chose : l'accomplissement d'une recherche sans fin et le début d'une tâche nouvelle.

    Dans le ciel, au lointain, un éclair perça le ciel de son jaune vif. Et l’œil devint rouge comme le ciel devant le soleil levant.

    "Enfin."



    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    le Lun 3 Avr - 17:53

  • Coucou!
    J'ai fait comme tu m'as dit, et j'ai tenté de rallonger un peu le tout uwu. J'espère que ça t'ira.


    Le ciel s'élevait de toute sa splendeur. Au loin, des rayons rouges sang perçaient les quelques nuages gris qui assombrissaient les journées depuis quelques temps, déjà. L'orage s'était préparé toute la semaine, rendant l'air humide, la chaleur désagréable et l'ambiance lourde. Les montagnes au loin formaient des ombres chinoises sur la terre, perdue au centre d'une vaste étendue d'eau calme, d'un bleu marine sombre. 

    Le brouillard enveloppait le sable fin et presque blanc de la plage. Dans le silence de mort qui planait, un crissement de chaussure résonna, puis un autre. Le pas était lourd, et la démarche lente, presque un peu trop. Un homme, ou du moins ce qui y ressemblait, avançait. Il était vêtu d'un habit noir, recouvrant chaque parcelle de peau, et dissimulant un visage aux traits noueux sous un capuchon. À la ceinture traînait le fourreau d'une épée âgée. L'aura mystérieux qui entourait ce personnage énigmatique était dérangeant et oppressant.

    On y voyait pas à plus de trente mètres, et, pourtant, il semblait savoir exactement où il allait. Plus il avançait, et plus il semblait reprendre de l'assurance. Sa fatigue disparaissait, et ses membres ankylosés semblaient ne plus être. Et puis, finalement, cet empressement prit fin sur une large pleine, en face d'une montagne haute. Près du ciel, on distinguait un bâtiment aux murs beiges et blancs et aux hautes tours. Les dragons ne volaient pas, certainement à cause des éclairs qui perçaient le ciel ça et là.

    Un vent violent vint fouetter le visage de l'homme, et fit voler sa capuche et ses mèches de cheveux salis. Son visage bruni par la terre laissait comprendre quel voyage il avait entreprit pour arriver ici. Et son regard déterminé ne se détachait plus de ces hautes tour. Il en était sûr, c'était là. Un sourire prit place sur ses lèvres sèches et abîmées; sourire aussi effrayant que magnifique. Il était grand, laissant dévoiler une rangée de dents étonnamment blanches, fier, sadique, et il ne relevait que d'une chose : l'accomplissement d'une recherche sans fin et le début d'une tâche nouvelle.

    Le sourire carnassier du personnage donnait froid dans le dos, tandis qu'il commençait son ascension vers le haut de la montagne. Ses mains aux phalanges épaisses se saisissaient des roches, et l'aidaient à se propulser vers le haut. Ses bottes s'accrochaient aux bons rochers aux bons moments, et il parvenait à se hisser sur les pierres sans difficultés. On devinait aisément les muscles et la force de l'homme, rien qu'à la carrure de ses épaules. Son regard transpirait la motivation, et il semblait simplement inatteignable.

    Au bout d'un certain temps, le geignement aiguë d'une bête lui parvint, alors qu'il ne regardait pas là où il marchait. Aussitôt, il tourna la tête sur le côté, et croisa le regard ambré d'un dragon. Ce dernier, aux écailles jaunes et luisantes, reculait en poussant un geignement quasiment inaudible. Sa langue fourchue sortait d'entre ses dents pointues, et l'air sadique de l'homme revint à la charge. Il dégaina son épée. Dans le ciel, au lointain, un éclair perça le ciel de son jaune vif. Et l’œil devint rouge comme le ciel devant le soleil levant. La haine et la rage se lisaient sur ses traits illuminés. Et un sourire de démon avait accroché ses lèvres pour ne plus le quitter. Il avait soif. Soif de sang et de pouvoir.

    "Enfin, ma vengeance peut commencer."

    Et l'écho du cri de l'âme quittant le corps résonna sur la mer.



    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    le Lun 3 Avr - 18:44

  • De rien mon petiiiiit! Je suis contente que cela te plaise! :nié:



    le Sam 22 Avr - 16:15

  • Bonjour cher Mano ^^ Je viens vers toi pour une aide plus que précieuse car voit-tu mon forum avance a pas de limace et cela commence a m'être pénible a supporter. Je n'arrive pas à écrire mes deux dernières annexes et c'est très très pénible parce que cela cours depuis un ans et cela c'est deux énormes épines dans mon pied qui me poursuivent. En espérant donc que tu puisse m'aider à écrire ces annexes je t'en serais éternellement reconnaissante.

    Ma commande:

    Donc voilà tout les détails. Mon forum est basé sur la série Flynn Carson et les nouveaux aventuriers et sa franchise. Je voulais donc faire un forum le plus détaillés possible surtout pour les personne qui ne connaisse pas la série. Si tu ne connais pas je t'invite à regarder les fiche technique sur le forum qui t'en donnera une idée:
    http://the-librarians-rpg.forumactif.org/f166-rayon-des-ouvrages-cinematographiques

    Les deux annexes en questions se trouverons ici  dans cette partie et serons en vérité l'histoire de la Bibliothèque et la création et le fonctionnement de la confrérie du Serpent : http://the-librarians-rpg.forumactif.org/f165-rayon-des-ouvrage-de-fictions

    Ce que je veux : [] Correction [X] Ecriture totale [] Ecriture partielle [] Autre(s) (précisez)
    Mes idées :

    Je me base sur plusieurs indices laisser au fil de la franchise sur comment la bibliothèque a été créer cependant je ne me base pas sur la saison 3 qui dit exactement comment elle a été creer pour une raison simple je ne l'a prend pas en compte car trop récente et que le contexte se base uniquement après la saison 1. Du coup mes idées son similaire mais mon problème c'est que j'ai tendance a m'égaré et je n'arrive pas a structuré mes idées La confrérie et  la bibliothèque tel qu'on l'a connais aujourd'hui on des origines communes, mais je voudrais faire deux fiche bien distinct et je pense que c'est cela qui me pose problèmes u_u.


    voici les idées de bases:
    Commençons donc par le début l'histoire de la bibliothèque et donc les débuts de la confrérie ^^

    Bien pour la petite histoire je voudrais qu'on reprenne l'histoire de la grande Bibliothèque d’Alexandrie et qu'on la transpose. En gros donc Ptolémée premier, pharaon d’Égypte a ordonné sa construction. On sait que les égyptiens étaient de grand sorciers donc cela ne serais pas surprenant qu'au départ cela soit des prêtre d'un culte nouveau qui se soit charger de la construction officieuse on va dire. Pour le commun es mortelle c'était pour faire un pied de nez à Athènes mais derrière il on vraiment construit la bibliothèque tel qu'on la connais et on commencer à rassembler le plus grand savoir de l'époque que cela soit celui accès au mortel que celui de la magie. Mais y'avais pas QUE la bibli en faite y'avais aussi une université et tout. Donc on à commencer a former des disciples toujours officiels ET officieux.

    D'après le Wiki on ne sait pas quand vraiment elle a été détruite mais j'ai toujours entendu dire que c'est la guerre d'alexndrie entre Pompé et Caesar qui l'a détruite....qui la brûlé quoi. Enfin bref dans mon idée donc la confrérie de départ était donc la seule et grande protectrice de la bibliothèque et de la magie et le Pharaon en était le chef suprême jusqu’à un jour des adèptes qui voulais garder la magie et les trésor de la bibliothèque fasse scission. Elle est devenue la confrérie du serpent.... car le serpent est perfide et très représenté en Égypte. Pourquoi mettre la tentative de destruction a la guerre contre pompé et caesar ? a cause de Cléopâtre. La dernière reine d'Egypte  qui avais le pouvoir de la bibliothèque et le devoir de la protégé qui fut tuer par des serpents ^^ En gros sa mort a signifier nous seulement la fin de la bibliothèque à Alexandrie mais le changement de règle. Le faite qu'une seul personne et pas plusieurs se consacra a la protection et à la conquêtes des relique a travers l'histoire... après bien sûr c'est a mettre en forme...

    On pourrais donc en vérité dire que Pompé était le premier chef de la Confrérie du Serpent^^mais il c'est fait tuer bien vite XD lol

    Donc a travers l'histoire beaucoup de chef et même des illustres on eu le privilège d'être les chef de cette confrérie... (oui je pense a Hitler XD abusé)

    j'était parti du principe que la bibliothèque au départ avais plusieurs bibliothécaire, qu'elle était  la bibliothèque d’Alexandrie et qu'il y avais une officiel et une officieuse . L’officieuse bien sur sera la bibliothèque tel que nous la connaissons dans la franchise. J'ai déjà commencer quelque chose mais je pense que c'est trop long. Bien que les origine de la bibliothèque ainsi que de la magie serais un plus pour le forum je trouve que cela ferais vraiment trop long et je voudrais essayer de le faire moins long en faite.

    voilà ce que j'ai déjà écrit:
    La Bibliothèque

    Note de la fondatrice: Avant de vous plonger dans ce petit complément d'informations à propos de la fameuse bibliothèque je dois vous prévenir. Cette fiche concernant la bibliothèque, ses origines ainsi que sa relation particulière avec son où ses bibliothécaires sont relativement basés sur certaines informations inclues dans les films et la série. Cependant ce n'est pas canon (c'est-à-dire issu intégralement de la série) L'idée de base du forum est survenu bien avant la saison 3 et il faut croire que les grands esprits ses rencontres. Il se peut donc que quand vous allez regarder la saison 3 vous découvriez des similitudes par rapport au contexte et à cette fiche explicative mais que vous vous rendrez compte que cette explication, surtout concernant son origine, n'est absolument pas la même que la série. Elles viennent de mon imagination débordante et par plus ou moins extrapolation de ce que nous savions des téléfilms et de la série bien avant cette dernière saison. Merci de votre compréhension.


    Les Origines de la Bibliothèque

    Il y a de cela bien longtemps, à une époque bien reculée la magie était partout. Elle était dans toutes choses et c'est pour cela que les récits anciens, mythes et légendes de ce temps en parlent. Il y avait souvent des luttes entre le bien et le mal, des personnes mal attentionnées se servaient parfois de leur magie pour asseoir leur pourvoir et même dominer le monde. Un peu comme à la manière du mythe des templiers qui disparut avec leur trésor, le mythe de la bibliothèque à lui aussi exister. Tout le monde, qu'il soit lié ou non à la bibliothèque connaît cette légende historique au même titre que de nombreux autres. Mais seuls quelques initiés savent qu'elle perdure encore aujourd'hui pour protéger la magie et le monde de son utilisation dangereuse et perverse.

    I. Les débuts de la protection magique: La grande Babylone et la tour de Babel

    Babylone, capitale de la grande Mésopotamie dans les temps ancien, capital magique par excellence qui abrita de nombre mage et sorcier en tout genre et tout cela en paix et prospérité. Tout le monde , ou presque doit avoir au moins entendu parler de cette ville formidable qui abritais l'une des sept merveille du monde antiques: Les Jardins Suspendus. Son age d'or fut marqué par le règne de Nabuchodonosor II, roi sage et érudit. D'après certain écrit Biblique , la tour de Babel aurais débuté sa construction part les enfants de Noé (oui celui de l'arche) et auraient été brouillés par dieu lui-même et aurais eu pour origine toute les langues existantes alors qu'il n'existait qu'une seule et même langue à l'origine. Vous verrez souvent que les mythe et les légendes et même les récits biblique on une part de vérité.

    La langue d'origine qui était parlée bien avant ce "brouillage" était la langue des oiseaux. Une langue tellement ancienne qu'une seule personne à ce jour est capable de le lire et le comprendre. (Oui oui Flynn Carson le bibliothécaire en effet!). La légende raconte donc qu'une fois que les descendants de Noé sont trouvés une terre, ils commencèrent à fonder une ville ainsi qu'une tour qui pourrait monter vers le ciel et ainsi se faire un nom. Mais en vérité , ce sont là les origines de la grande Babylone et cette fameuse tour était à l'origine destinée à ne pas oublier les erreurs du passé, à garder en sûreté toute les connaissances d'antédiluvien ainsi que la fameuse arche de Noé lui-même. Une sorte de première bibliothèque en somme. Sauf que ce n'est pas là l'origine de la bibliothèque telle que nous la connaissons aujourd'hui. Car oui, des personnes jalouses et malintentionnées ont eu vite fait de semer le trouble dans la cohésion des habitants du village, rendant leur communication quasi impossible car leur langage avait changé.

    Magie ? Surement! La construction fut inachevée mais les connaissances restèrent tout de même et l'éclosion de grande et belle Babylone se fit sur les ruines de cette discorde. Ce fut là, la seule et unique tentative d'archivage de connaissances aux grandes échelles enregistrées. Malgré tout, la tour inachevée abrita tout de même un panel d'objet et de connaissances mais surveillé comme un trésor royal. Avec le temps ces richesses se dispersèrent comme autant de langue recouvrit le monde et le monde connu des bibliothèques à travers le monde. Bien que la magie commençait à se démocratiser il fallut attendre un long moment pour que l'on est enfin l'idée de bâtir un autre lieu de connaissances aussi vaste et majestueux et se fut donc en Égypte que tout commença.

    I. La Grande Bibliothèque d’Alexandrie

    Replaçons donc le contexte de l'époque. Ptolémée premier viens de devenir pharaon d'Egypte à la mort d’Alexandre et décide de faire de faire d’Alexandrie la capitale culturel du monde. Jusque là rien d'anormal , sauf que sont but n'est pas que emmagasinée le savoir de monsieur tout le monde, le savoir magique est inclus dans les paramètre et bien entendu il n'y a pas que la bibliothèque mais aussi le premier musé de l'histoire "le palais des muses", une université et une académie. Ce qui veux dire en somme que n'importe quel érudit même ceux qui ne connaissent rien à la magie, pouvais consulté et apprendre ce qu'est la magie et par extension, s'en servir. A l'époque, déjà il y avais une polémique entre ceux qui pensait que le savoir ce devait d'être partager à n'importe qui peut importe ces choix de vie et ceux qui pensait que le savoir, surtout magique, ne devait être réservé que par certains initiés. Peut , importaient à l'époque. Le Pharaon avait décidé et l'on exécutait sa volonté.

    C'est lors du règne de son fils Ptolémée II, que la bibliothèque entra vraiment dans ces fonctions. Dans les premiers temps de la bibliothèque, plusieurs "bibliothécaires" firent désigner pour garder ces immenses connaissances et beaucoup de philosophe, de sourciers et de mages sortirent de l'académie et de l'université. Il fut notamment mandaté par le pharaon de récupérer toutes les connaissances et livres du monde. On retrouva, nombreux artefacts et livre antédiluvien qui avait été garder à l'origine , dans la tour de Babel. Avec le temps , tout fonctionnait à merveille malgré tout. Seulement il restait vraiment deux camps. L'un pour protéger le savoir et l'utilisé à bon escient et l'autre, voulant partager et même utilise la magie à ces propre fin, voire même régné sans partage sur le monde grâce à elle.

    II. La fin du règne de Cléopatre VII

    c'est déjà bien tu me dira et ton avis sur la question est la bienvenue car je me rend compte que si cela se trouve je m'embête pour un rien et une fiche qui regrouperais toute l'histoire de la création de la bibliothèque à la création de la confrérie serais plus judicieux.  Je te laisse lire tout ça et de me posé toute les questions qui te viendrons à l'esprit. merci



    Merci à Yah.Kempis pour la sign.

    le Dim 23 Avr - 6:59

  • Coucou!
    Je me chargerai volontiers d'écrire tout ça, mais suis-je obligée de reprendre la même forme que celle que tu as expliquée? Et, dans tes demandes tu ne m'as pas parlé de la partie avec Babylon et la tour de Babel, dois-je le rajouter aussi?



    le Dim 23 Avr - 10:20

  • Bonjour Mano ^^,

    déjà merci beaucoup de prendre ma commande ^^. Tu peut écrire comme tu le sent ce la ne me dérange pas quand à la partie de la tour de Babel j'avais l'intention de la supprimer donc ne t'en fait pas , tu n'ai pas obliger de la reprendre.



    Merci à Yah.Kempis pour la sign.

    le Dim 7 Mai - 11:19

  • Coucou Angie, je te propose d'aller ici : http://www.neverminddreams.com/t466-the-librarians-contexte#2922 pour que l'on discute plus facilement o/




      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 20:17